Les équipes paroissiales

Les prêtres et l’équipe d’animation paroissiale

 

Le Curé est le père Benoît Chevalier

Né en 1968 à Poissy, le Père Benoît a été ordonné diacre en 2003 et prêtre en 2004. Il est curé de Saint-Léger depuis 2018. Il est curé du groupement paroissial de Saint-Germain-en-Laye – Saint-Léger – Fourqueux – Mareil (devenu Communauté paroissiale de la Sainte Trinité) depuis 2019. Il est Doyen du doyenné de Saint-Germain-en-Laye et prêtre référent pour l’AEP de Saint-Germain-en-Laye (collège des Hauts Grillets et lycée Léonard de Vinci). Il a également différentes missions diocésaines : aumônier de la maison centrale de Poissy, accompagnateur spirituel au séminaire diocésain (maison Pierre de Porcaro).

Il est aidé dans sa tâche par :

Père Isidore Zongo

Le vicaire du curé est le Père Isidore Zongo, né en 1968, il est prêtre fidei donum du Diocèse de Ouagadougou au Burkina Faso. Il est envoyé par son évêque pour trois ans pour servir la mission dans notre communauté paroissiale.

Père Omer Billy Ndangang

Avec l’accord de son évêque, le père Omer Billy Ndangang Ndongang du diocèse de Nkongsamba (Cameroun) est nommé au service de notre groupement paroissial de la Sainte Trinité , où il est accueilli pour poursuivre des études universitaires (rédaction d’une thèse en histoire et philosophie des sciences à l’institut catholique).

Lors de son arrivée à la paroisse Saint Symphorien de Versailles comme prêtre étudiant en septembre 2016, il était indiqué que le père Omer Billy est né le 14 mai 1983, deuxième d’une famille de 5 enfants (3 garçons d’abord, puis 2 filles) dont la mère est décédée en 2007. Il a été ordonné prêtre le 8 décembre 2012 par Mgr Dieudonné Espoir Atangana, évêque de Nkongsamba au Cameroun (Douala). Depuis son ordination, le père Omer Billy a été principal d’un collège, curé de paroisse et aumônier des artistes. Passionné de musique, il est auteur-compositeur de musiques religieuses et humanitaires et aime pratiquer le football.

L’Équipe d’Animation Paroissiale (EAP)

Elle est nommée par le curé. Elle l’assiste dans sa responsabilité de gouvernement au service de la Communauté paroissiale. Son rôle :

► Veiller à la communion interne de la paroisse et à la communion de celle-ci avec l’Église diocésaine et universelle.

► Porter le souci de la qualité du témoignage évangélique rendu par la communauté, à travers la vie de prière et la vie sacramentelle, l’annonce de la foi et le service de la charité.

► Discerner les besoins pastoraux de la paroisse et chercher à y répondre, en étant attentive aux propositions du Conseil Pastoral, et aux orientations diocésaines.

L’EAP est conseillée par le Conseil Pastoral.

À ce jour, les laïcs qui font partie de l’Équipe d’Animation Paroissiale du groupement paroissial sont :
► Pour Saint-Léger : Marie Davoust
► Pour Sainte-Croix : Elisabeth Bejjani
► Pour Saint-Étienne : Christine Chenevier

Contact : eap.saintetrinite78@gmail.com

De gauche à droite : Christine Chenevier, Elisabeth Bejjani, Marie Davoust.

Elisabeth est née en 1959 à Beyrouth au Liban. Elle est mariée et a deux enfants. Elle a quitté le Liban en 1985, a vécu en France 10 ans (Paris, Antibes, Mulhouse) puis aux USA en Californie 10 ans. Elle est à Fourqueux depuis 2005. Elle est orthophoniste. Elle appartient à une famille spirituelle :  « Oeuvre de Marie » (Focolari). Elle est membre de l’EAP depuis septembre 2019.

Christine habite à Mareil-Marly depuis début 1996 après avoir déménagé un certain nombre de fois en France. Elle est mariée, mère de famille et grand-mère. Elle est membre de l’EAP depuis septembre 2019.

Marie et son mari Olivier habitent le quartier de la sous-préfecture à Saint-Germain-en Laye depuis 1997. Leurs 7 enfants y ont grandi. A Saint-Léger, Marie a été successivement engagée dans la catéchèse, l’aumônerie des Hauts Grillets, la préparation des fiancés au mariage et le catéchuménat. Depuis septembre 2020, elle a rejoint l’EAP.

 

Le Conseil Pastoral (CP) 

 

Le rôle du Conseil s’ordonne autour des quatre axes suivants :
► Expression de la communauté dans sa diversité : il est le lieu qui doit permettre la prise en compte du plus grand nombre quant à la vie de la paroisse.
► Proposition : il est une force de proposition pour la paroisse, afin de stimuler sa créativité missionnaire.
► Evaluation : y sont relus régulièrement tous les aspects de la mission de la paroisse, afin de veiller à son authenticité évangélique.
► Prospective pour l’avenir : il s’efforce d’anticiper les évolutions de la paroisse à moyen et long terme.

Extrait de l’ordonnance de Mgr Aumonier (du 7 octobre 2008) sur les instances au service de la vie paroissiale.

 

Diacre

Sylvain Demoures, 57 ans, est marié à Isabelle; ils ont cinq enfants et deux petits-enfants. Il travaille pour un syndicat professionnel. Il a été ordonné diacre le 14 novembre 2021.

Il est chargé de l’initiative des jardins partagés et des relations avec La Sève (Eglise évangélique) pour l’aide à la distribution alimentaire.

Sylvain Demoures

Sœur au service de la Communauté paroissiale

 

Sœur Marie Paul

Sœur Marie-Paul est originaire de la République Démocratique du Congo. Elle fait partie de la congrégation des Soeurs de Marie Réconciliatrice. Elle est en France depuis 2006 et a prononcé ses vœux à la paroisse de Notre Dame de la Salette à Paris. Elle a été responsable du patronage au sein de sa communauté. Elle a reçu une lettre de mission pour habiter le quartier du Bel-Air et animer la chapelle Sainte-Cécile pour vivre pleinement la vie chrétienne.

 

Les Sœurs de la Retraite

 

Sur le territoire de la communauté, est implantée la Congrégation des Sœurs de « La Retraite ».

Le charisme de la congrégation :

Faire un bout de chemin avec chacun, l’aider à grandir et lui révéler qu’il est aimé de Dieu.

Deux communautés sont présentes :

► Celle du Généralat composée de la Supérieure Générale et ses assistantes qui gèrent l’animation de la Congrégation et aussi son fonctionnement.

► Une petite communauté participe à la vie paroissiale de la communauté. Elle est plus particulièrement orientée vers les plus démunis.

Petit à petit, les sœurs sont connues de tous et sont heureuses d’apporter leur petite pierre à la communauté paroissiale pour construire ensemble la fraternité et porter le souci des plus fragiles.

Sœur de la communauté Aïn Karem

 

Sœur Valérie, originaire de Côte d’Ivoire, fait partie de la communauté Aïn Karem, basée à Paris. Sa mission est l’évangélisation dans les rues.

Elle est aide-soignante à l’hôpital du Vésinet. Elle habite Saint-Germain-en-Laye.

Dans la communauté, elle fait du catéchisme auprès des enfants de CM2 et anime un groupe de prière, la Louange du dimanche, sur l’église Saint-Léger.

Contact : Sœur Valérie Kouao : kouaov@yahoo.fr

 

Le Conseil Pour les Affaires Économiques (CPAE)

 

Une bonne pastorale, ne pourrait être sans la mise à disposition et la gestion rigoureuse d’un minimum de moyens matériels.

C’est l’objectif assigné, par une ordonnance de Mgr Eric AUMONIER du 15 sep 2008, au Conseil Pastoral pour les Affaires Economiques. Le CPAE a ainsi la responsabilité de veiller à l’ensemble des biens mobiliers et immobiliers du Groupement Paroissial.

Présidé de droit par le Curé, lequel a seul qualité pour représenter la Paroisse, le CPAE est composé d’une dizaine de bénévoles, représentant les trois clochers.

Il a pour mission d’aider le Curé dans l’administration des biens dévolus aux paroisses, qu’ils soient propriété de la commune, de la paroisse ou du diocèse (par exemple, l’église Saint-Léger, postérieure à la loi de 1905). Ceci de façon à garantir le bon exercice du culte, à assurer au clergé un niveau de vie suffisant et à soutenir les œuvres d’apostolat et de charité.

Pour ce faire, plusieurs fonctions essentielles sont assurées pour le service de la Pastorale et la bonne gestion de l’argent des fidèles :

  • la gestion des ressources de la paroisse ou à destination de l’évêché,
  • le contrôle de la trésorerie en conformité avec les règles comptables du diocèse,
  • la maîtrise des charges d’exploitation,
  • l’optimisation des travaux d’entretien récurrents ou d’investissements plus lourds,
  • la gestion des quelques personnels salariés.

L’essentiel des dépenses est couvert par les ressources propres de la paroisse :  quêtes, casuel, dons, manifestations et prestations, … Cependant, les dépenses de gros entretien exceptionnel et d’investissements immeubles sont quant à elles « subventionnées » par les deux Associations Paroissiales (Sainte Croix/Saint-Etienne et Saint-Léger), dont les ressources proviennent essentiellement du Village de Noël, de la Fête à Saint-Léger, le premier dimanche d’octobre, de la Vente de Printemps. Le denier est, par contre, en totalité reçu par l’évêché.

 

L’Association paroissiale Saint Léger

 

L’Association paroissiale Saint-Léger est présidée par Pierre Taugourdeau. Actuellement, elle gère la Fête de Saint-Léger et la Vente de Printemps. Par ce biais et celui des cotisations, elle soutient financièrement la paroisse.

 

L’Association Sainte Croix – Saint Étienne

 

L’Association paroissiale Sainte-Croix – Saint-Étienne est présidée par Didier Duriez. Créée à l’occasion de la construction de la maison paroissiale Saint-Michel, elle en permet l’entretien et la rénovation et soutient différentes actions caritatives et pèlerinages paroissiaux. Elle organise tous les deux ans le Village de Noël.

0 commentaires

RSS Lectures du jour

  • Première lecture : « On décida qu’ils monteraient à Jérusalem auprès des Apôtres et des Anciens pour discuter de cette question » (Ac 15, 1-6)
  • Psaume (121 (122), 1-2, 3-4ab, 4cd-5)
  • Évangile : « Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit » (Jn 15, 1-8)

Abonnement Newsletter

Derniers commentaires