Dialogue œcuménique et interreligieux

Unité des chrétiens

 

L’histoire de l’Eglise est hélas marquée par les tensions entre les hommes qui la composent. Plusieurs schismes (séparations) sont venus abîmer « la tunique sans couture du Christ ». Après plusieurs siècles de mésentente, voire de conflits, ou d’indifférence, le mouvement œcuménique s’est déployé depuis plus de 100 ans maintenant. L’esprit de conversion touche les chrétiens leur faisant comprendre qu’on ne peut témoigner du Dieu unique, Dieu d’amour, si on ne cultive pas l’amour et l’unité. Nombreuses sont depuis 60 ans maintenant les initiatives de découverte mutuelle, de temps de prière en commun, d’actions réalisées ensemble dans le domaine de la charité.

C’est la grâce que nous vivons avec l’Eglise Evangélique de Saint Germain au Bel Air. Un partenariat prend forme pour l’aide aux migrants. Ainsi une amitié se noue entre les membres des deux communautés.

Chaque année un temps de prière œcuménique rassemble les baptisés de Saint Germain quelle que soit leur confession.

Prions le Seigneur qu’il fasse grandir l’unité de son peuple, afin que le monde croit !

Amitiés Judéo-chrétiennes

 

La communauté juive est bien représentée sur la ville de Saint-Germain-en-laye.

Le Concile Vatican II a rappelé que le peuple juif était un peuple de frères aînés dans la foi et le pape Pie XI avait avant-guerre rappelé aux catholiques qu’ils sont spirituellement des sémites. Il est bon de connaître le judaïsme pour comprendre Jésus, fils d’Israël. Un groupe d’amitié organise fréquemment des rencontres pour s’enrichir mutuellement de nos traditions.

Dialogue interreligieux avec les musulmans

 

Des contacts existent entre des membres des communautés musulmanes et catholique.

Régulièrement des collectes alimentaires sont organisées conjointement au profit d’œuvres caritatives

Nous nous invitons mutuellement à nos grands temps forts (fêtes paroissiales, rupture du jeûne pour le ramadan).

Après les violences entre jeunes dans le quartier du Bel Air, des cercles pour la paix ont rassemblé des membres des deux communautés pour appeler à la fraternité et dire stop à la violence. Interrompues à cause de la pandémie, ces rencontres reprendront quand les conditions sanitaires seront propices.

Abonnement Newsletter

RSS Lectures du jour

  • Première lecture : « Il faut que l’un d’entre eux devienne, avec nous, témoin de la résurrection de Jésus » (Ac 1, 15-17.20a.20c-26)
  • Psaume (102 (103), 1-2, 11-12, 19-20ab)
  • Deuxième lecture : « Qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui » (1 Jn 4, 11-16)
  • Évangile : « Qu’ils soient un, comme nous-mêmes » (Jn 17, 11b-19)