Pour vous accueillir…

EN RAISON DE LA PANDEMIE LES PERMANENCES SELON LE MODE HABITUEL (indiqué ci-dessous) SONT SUSPENDUES AFIN D’EVITER LE REGROUPEMENT DE TROP DE PERSONNES EN MEME TEMPS DANS LES SALLES D’ATTENTE. MERCI DE BIEN VOULOIR PRENDRE RENDEZ-VOUS AUPRES DES PRËTRES OU DES SECRETARIATS.

Attention : tous ces horaires ne sont valables qu’en période scolaire.


Permanence d’accueil des prêtres de la communauté paroissiale de la Sainte Trinité

►le mercredi de 17h00 à 19h00 :
le Père Benoît Chevalier, au presbytère de Saint-Léger
le Père Isidore Zongo, au presbytère de Saint-Étienne

►le samedi de 10h00 à 12h00 :         
le Père Isidore Zongo, au presbytère de Sainte-Croix 
le Père Jean-Baptiste Toupé, au presbytère de Saint-Léger 

Permanences des laïcs de l’équipe d’accueil

►du lundi au vendredi de 10h00 à 12h00 et de 15h00 à 18h00, le mercredi jusqu’à 19h, et le samedi de 10h00 à 12h00
au presbytère de Saint-Léger – Tél : 01 34 51 07 09

►le jeudi de 10h00 à 12h00
au presbytère de Saint-Étienne – 4bis rue Tellier frères à Mareil-Marly – Tél : 01 39 58 72 58

►le samedi de 10h00 à 12h00  
au presbytère de Sainte-Croix – 4bis rue de Saint-Nom à Fourqueux – Tél : 01 34 51 29 65

Secrétariat

►lundi, mardi, jeudi et vendredi de 10h00 à 12h00  et mercredi de 15h00 à 18h00, à Saint-Léger 

adresse mail : paroissesaintleger@wanadoo.fr

►le jeudi de 10h00 à 12h00 aux presbytères de Saint-Etienne et de Sainte-Croix

adresse mail : paroisse-st-etienne@orange.fr

►le samedi de 10h00 à 12h00 au presbytère de Sainte-Croix 

adresse mail : paroisse.fourqueux-mareil@orange.fr

Site internet

Si vous voulez nous donner une correction à apporter sur ce site, vous pouvez écrire à cette adresse :

Contact pour le site internet : contact@saintetrinite78.fr

Abonnement Newsletter

RSS Lectures du jour

  • Première lecture : « Voici les solennités du Seigneur, les assemblées saintes » (Lv 23, 1.4-11.15-16.27.34b-37)
  • Psaume (Ps 80 (81), 3-4, 5-6ab, 10-11ab)
  • Évangile : « N’est-il pas le fils du charpentier ? Alors, d’où lui vient tout cela ? » (Mt 13, 54-58)