Semaine de prière pour l’unité des chrétiens

Chères sœurs, chers frères,
Encore une fois, uni à mes frères prêtres et aux membres de l’équipe pastorale, je vous présente tous mes vœux pour une belle et sainte année.
Qu’elle soit éclairée par la Lumière de la naissance du Sauveur que nous venons de célébrer.

Cette année commence comme tous les ans par la semaine de prière pour l’unité des chrétiens. Comme tous les ans nous allons regarder en face le fruit de notre péché : la division. Mais comme tous les ans nous allons aussi contempler la prière de Jésus lors de son dernier repas : « qu’ils soient un afin que le monde croit » ! (cf. Jean 17). Puisque nous sommes invités à nous unir à la prière du Fils unique de Dieu, nous savons comme lui que nous sommes déjà exaucés. Et que demander l’unité, ce n’est pas demander l’impossible, c’est simplement croire à la mission qui nous est confiée d’être au cœur du monde des artisans de paix et croire que Dieu nous donne les moyens de l’accomplir.
Dans ce monde divisé, polarisé, parfois hystérique sur mille sujets (covid, élections, liturgie…), nous, chrétiens, devons résolument témoigner de la capacité qu’a l’homme de bonne volonté de bâtir la paix dans la justice, dans la bienveillance et le pardon. Desmond Tutu qui vient de partir vers le Père a montré que c’était possible de construire un avenir dans la différence et le respect mutuel, par un travail de réconciliation. Tout n’est pas rose et tout n’est pas fini mais avec toute sa foi, il a permis avec d’autres de renverser le cours de l’histoire. Les Pères de l’Europe eux aussi ont cru à la possibilité de mettre fin aux guerres fratricides et beaucoup étaient des chrétiens convaincus, enracinés en Dieu. Ceux qui avec ténacité travaillent à l’unité des Eglises doivent compter sur notre soutien. La division n’est pas une fatalité !
Comment témoigner de la paix que Dieu veut donner aux hommes si nous ne sommes pas pacifiés nous-mêmes, intérieurement pour chacun de nous et entre baptisés ? Ne cédons en rien à l’esprit de division, signe évident du démon qui rôde, mais cultivons la curiosité de l’autre et la bienveillance. Bénissons au lieu de maudire. Et faisons confiance à Dieu. Durant cette semaine de prière… et durant toute l’année.
Dieu vous bénisse et vous garde dans sa paix. Benoît+


Le texte ci-dessous est extrait du site de la Conférence des Évêques de France

Chaque année, le principal temps fort œcuménique demeure la « Semaine de prière pour l’unité chrétienne » qui, depuis 1908, rassemble des chrétiens de toutes confessions du 18 au 25 janvier.

Cette année, le thème choisi est :

Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage

C’est au Conseil des Églises du Moyen-Orient qu’il a été demandé de choisir et d’élaborer le thème de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2022, qui aura lieu du 18 au 25 janvier 2022.

Les chrétiens du Moyen-Orient sont heureux de proposer ce thème pour la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, conscients que le monde partage une grande partie de leurs souffrances et de leurs difficultés et aspire à trouver la lumière qui leur montrera la voie vers le Sauveur, lui qui sait comment surmonter les ténèbres.

La pandémie mondiale de COVID-19, la crise économique qu’elle a générée, et l’échec des structures politiques, économiques et sociales à protéger les plus faibles et les plus vulnérables, ont fait ressortir que tous ont besoin d’une lumière qui brille dans les ténèbres. L’étoile qui resplendissait au Levant, au Moyen-Orient, il y a deux mille ans, nous invite encore à nous rendre auprès de la crèche, là où le Christ est né. Elle nous conduit vers le lieu où l’Esprit de Dieu est vivant et agit, vers la réalité de notre baptême et vers la conversion du cœur.

Cette année, prions ensemble chaque jour avec les Églises d’Orient

Vous trouverez ci-dessous une trame de prière et des textes pour chaque jour proposés par Benoît+

semaine-de-priere-pour-lunite-2022

Abonnement Newsletter

RSS Lectures du jour

  • Première lecture : « Tout le peuple écoutait la lecture de la Loi » (Ne 8, 2-4a.5-6.8-10)
  • Psaume (Ps 18 (19), 8, 9, 10, 15)
  • Deuxième lecture : « Vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps » (1 Co 12, 12-30)
  • Deuxième lecture : « Vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps » (1 Co 12, 12-14.27)
  • Évangile : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture » (Lc 1, 1-4 ; 4, 14-21)