Nouveau Missel, nouvelles anamnèses

De nouvelles anamnèses nous sont proposées suite à la dernière traduction du missel romain. L’anamnèse n°1 change seulement au niveau des deux premiers verbes employés : nous annonçons ta mort (au lieu de proclamons), nous proclamons ta résurrection (au lieu de célébrons). Un tempo plus rapide qu’habituellement est recommandé.


Anamnèse 1

Il est grand le mystère de la foi
Nous annonçons ta mort, Seigneur Jésus,
nous proclamons ta résurrection,
nous attendons ta venue dans la gloire.


Anamnèse 2

Acclamons le mystère de la foi
Quand nous mangeons ce Pain
et buvons à cette Coupe,
nous annonçons ta mort, Seigneur ressuscité,
et nous attendons que tu viennes.


Anamnèse 3

Qu’il soit loué, le mystère de la foi
Sauveur du monde, sauve-nous !
Par ta croix et ta résurrection, tu nous as libérés.


NB : L’anamnèse 4 (Gloire à toi qui étais mort…) est inchangée.

Enregistré à Saint-Léger le samedi 27 novembre à l’occasion de la session du groupe diocésain Chant & Liturgie avec le père Arthur Auffray, responsable de la Pastorale Liturgique et Sacramentelle du diocèse.

ANAMNÈSE du grec : faire mémoire
Prière qui, dans la célébration de l’eucharistie, suit les paroles de la consécration. Après avoir élevé l’hostie et le calice, le célébrant dit: « II est grand le mystère de la foi » (ou une formule voisine), invitant ainsi l’assemblée à faire mémoire de la Passion, de la Résurrection et de l’Ascension du Seigneur.

2 Commentaires

  1. jean pierre wagner

    bonjour comment se procurer les partitions des nouvelles anamnèses
    merci

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnement Newsletter

RSS Lectures du jour

  • Première lecture : « Tout le peuple écoutait la lecture de la Loi » (Ne 8, 2-4a.5-6.8-10)
  • Psaume (Ps 18 (19), 8, 9, 10, 15)
  • Deuxième lecture : « Vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps » (1 Co 12, 12-30)
  • Deuxième lecture : « Vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps » (1 Co 12, 12-14.27)
  • Évangile : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture » (Lc 1, 1-4 ; 4, 14-21)